Reponses aux Questions des relecteurs de MotaWord - 6 novembre 2019

Published on Nov 15, 2019

by Evren Ay


Comment est-ce que MotaWord corrige l'orthographe ? Que pouvons-nous améliorer pour unifier le ton de la voix dans les projets sur MotaWord ? La page "Révision" peut-elle être imprimée ? Comment peut-elle être améliorée ?

A ces questions, Evren Ay apporte des réponses dans cette vidéo. Vous pouvez suivre la transcription fournie pour lire rapidement les réponses ou regarder la vidéo entière (en anglais).
 
Voici la traduction en français de la transcription complète de la vidéo:

0:07.9 De quoi allons-nous parler aujourd'hui ?

Eh bien, nous sommes ici pour amasser plus de contenus pour toi - je plaisante, nous sommes ici pour parler des questions que nos relecteurs ont posées lors de notre réunion avec les relecteurs de la semaine dernière. Avec Oytun, j’ai commencé à organiser ces sessions au cours desquelles nous nous mettons à dispositions de nos relecteurs et nous répondons à toutes leurs questions. Ils nous posent parfois des questions qui n’ont pas trop d’intérêt pour la communauté mais il y en a d'autres qui sont pertinentes pour les autres relecteurs. Nous sommes donc ici pour y répondre. Et comme je vois que tu as une liste de questions, n'hésite pas à les poser et je vais tout simplement y répondre.

0:44.8 Allons-y alors ! Le relecteur Cassio demande "Comment vérifiez-vous l’orthographe dans les projets MotaWord ?"

MotaWord est un système de traduction qui utilise toute la puissance de votre navigateur. Cela signifie qu’il utilise également le correcteur d’orthographe de votre navigateur. Quel que soit le navigateur que vous utilisez, que ce soit Chrome, Safari, Edge (anciennement Microsoft Internet Explorer), ça s’appelle maintenant Edge, MotaWord utilise essentiellement la correction d’orthographe de votre navigateur et je vous incite vivement à autoriser votre correcteur d’orthographe - sur notre plateforme, nous ne tolérons pas les fautes de frappe, nous n’aimons pas les voir et je sais pertinemment que nos clients ne les aiment pas non plus. Dans cet article, par exemple, nous allons indiquer comment installer le correcteur d’orthographe sur tous les principaux navigateurs afin que toute personne qui pose une question comme celle-ci puisse simplement cliquer sur le lien, suivre les instructions et s’assurer que son correcteur d’orthographe fonctionne parfaitement sur son navigateur.

Le correcteur d’orthographe est donc disponible sur MotaWord, via le navigateur et vous pouvez l’installer et l’utiliser.

2:02.5 Isabel demande, ou peut-être suggère, "Ce serait une bonne idée de rendre le ton de la traduction visible à tout moment sur l’éditeur de traduction car cette information importante est généralement perdue dans les longs guides de style ou n'y apparaît pas du tout. Chaque fois qu’il y a un doute sur le ton demandé (parfois le texte et le contexte n’aident pas), les relecteurs trouvent les deux tons mélangés dans les traductions et passent souvent plus de temps que nécessaire pour amender quelque chose qui pourrait être facilement évité." Qu’est-ce que tu en penses?

La cohérence et le style de la traduction sont des éléments très importants et varient en fonction des besoins du client. Par exemple, l’un de nos clients, Iron Mountain, qui nous fait traduire leurs documents relatifs aux ressources humaines et à la sécurité au travail, demande un ton de voix différent selon le texte à traduire, par opposition à une société de jeux comme Electronic Arts qui pourrait avoir besoin d’une approche plus informelle sur la traduction effectuée. Nous nous appuyons donc sur les guides de style et sur les glossaires que nous préparons avec le client pour nous assurer de respecter ce ton.

3:16.5 Laura demande: "Est-ce que la page "Révision" peut être améliorée ou imprimée ? Il est parfois difficile de visualiser le document source et la traduction de celui-ci pour vérifier que tout est en ordre. Les caractères sont trop petits." On dirait un problème d'interface d’utilisateur.

Ça l’est. Je me souviens d’avoir répondu à cette question pendant la réunion et c’est en fait une question à laquelle nous répondons par intercom [notre outil de chat en temps réel], lorsque certains relecteurs nous disent qu’ils ne peuvent pas voir la page de révision. Permettez-moi d'abord de répondre à la première partie de cette question.

Premièrement, il n'y a absolument aucun moyen d'imprimer la page de révision. Nous ne le permettons pas pour une raison très simple, nous promettons clairement à nos clients qu'aucun de nos traducteurs ni aucun de nos collaborateurs, pour quelque raison que ce soit - même nos chefs de projet, etc., ne dispose pas d'une copie complète des documents qu’ils pourraient partager ou faire autre chose avec... Il est donc hors de question d'imprimer, de copier/coller, ce sont des choses que nous ne permettons pas.
En ce qui concerne la visualisation de la page de révision, dans certains projets, ce n'est pas toujours nécessaire. Par exemple, si le document que nous traduisons ou le contenu que nous traduisons est un fichier Excel, la page d'aperçu ou la page de révision sera vraiment réduite. Il ne sera donc pas très utile car notre éditeur de traduction affichera ces chaînes de manière lisible. Si le document que nous traduisons est un fichier Excel, il est de loin préférable d'utiliser l’éditeur de traduction de MotaWord, ce dernier permettant de réviser le projet dans son intégralité, car la visualisation du tableur Excel ne vous montrera rien de plus et ne contient aucune information stylistique, etc. Vous montrer le contenu serait donc moins bien et, oui, ce serait beaucoup plus petit parce que nous essayons de nous limiter à un seul écran de révision. Utiliser tout simplement l'éditeur de traduction est donc une meilleure idée dans ce cas précis. Pour les fichiers CSV, pour les fichiers XLIFF ou pour tout type de fichiers de langage de programmation, la page de révision n'est donc pas très utile.
Mais si vous rencontrez un problème lors de la révision d’un document Microsoft Word ou d’un document Powerpoint, vous devez absolument utiliser Intercom, prévenez nous. Il y a des fois des erreurs que nous devons résoudre, ce sont généralement les mêmes, et nous les rencontrons de moins en moins à mesure que nos systèmes se renforcent.

Génial.

Je pense que nous avons fait le tour de trois questions. Nous attendons avec impatience la réunion de cette semaine pour répondre à toutes vos questions que nous espérons de plus en plus nombreuses. Vous pouvez tout simplement laisser un commentaire sur ce blog ou nous poser vos questions quand vous le souhaitez, soit en participant aux réunions que nous organisons pour les relecteurs, soit en allant sur www.motaword.com et en posant vos questions directement à nos collègues sur l’application Intercom. Merci beaucoup. Au revoir.



SUBSCRIBE TO OUR NEWSLETTER