Les Ecrits Parlent Quand Le Traducteur S’y Met

Published on Dec 9, 2019

by Kerem Onen

Vous parlez couramment deux langues. Est-ce que cela signifie pour autant que vous êtes prêt à devenir un traducteur professionnel ? De quelles compétences et de quelle expérience avez-vous besoin pour gagner de l'argent et faire carrière en tant que traducteur professionnel.

Pour produire des traductions de qualité, il faut plus que la maîtrise orale de deux langues.

Quelles sont les attentes du Bureau des services linguistiques du Ministère américain des affaires étrangères ? Pour réussir leur test de traduction, il est conseillé d'avoir une expérience active en traduction. Leurs recommandations sont listées ci-dessous :

Cinq ans d'expérience en traduction est le minimum requis pour le poste, même si vous avez une formation universitaire en traduction.

L'expérience de travail est encadrée ou contrôlée par des professionnels. Sans une surveillance indépendante, il est facile de prendre de mauvaises habitudes.

Leur travail étant exigeant, ils veulent voir une expérience dans la traduction de correspondances de haut-niveau, de dossiers judiciaires, de lois et d'autres écrits en lien avec le gouvernement.

Il faut savoir dans quel sens vous êtes le mieux équipé pour traduire. Ils recommandent que la langue cible soit votre langue maternelle.

Renseignez-vous sur la terminologie des affaires étrangères dans les langues source et cible dans lesquelles vous travaillerez.

Ainsi, bien qu'un contrat du Bureau des services linguistiques du Ministère américain des affaires étrangères ne soit pas une certification en soit, de titre de compétence ou de curriculum vitae, il constitue un indicateur solide que vous avez atteint une norme légitime dans votre carrière de traducteur.

A lire : Conseils sur :  Se préparer au Test de traduction des Services Linguistiques

La liste d'erreurs à ne pas commettre permettra aux traducteurs débutants - et peut-être à tous les traducteurs - de disposer d'une liste éprouvée d'erreurs à éviter dans leurs traductions. Il s'agit notamment de traductions erronées, d'ajouts (si ce n'est pas dans la source, ne l'incluez pas), d'omissions, de traductions trop littérales, d'ambiguïté, de grammaire, de ponctuation, d'orthographe, de terminologie, de structure de phrase, et bien plus.

Une autre norme gouvernementale est le Test de Compétence Linguistique de Défense, utilisé par le Ministère de la Défense.

MotaWord respecte des normes rigoureuses et aide les traducteurs  à perfectionner leurs compétences et à progresser dans leur métier. Nos traducteurs tirent leurs compétences d'études universitaires et d'une expérience professionnelle accumulée au fil des ans. De plus, travailler sur la plateforme MotaWord leur garantit des retours continus qui leur permettent d'enrichir leurs compétences et, si nécessaire, qui les obligent à ne pas se relâcher.

Mais ceci n'est que le minimum et le point de départ pour un traducteur de MotaWord. Nous voulons qu'ils deviennent partie intégrante d'une culture qui les estime à leur juste valeur, qui les soutient, et qui fait d'eux de meilleurs traducteurs. Cela permet à MotaWord d'exploiter les connaissances collectives de nos traducteurs et de proposer à nos clients la meilleure traduction, rapidement et à des tarifs compétitifs.

Chez MotaWord, nous recherchons toujours des traducteurs qualifiés et professionnels pour se joindre à nous, aussi n'hésitez pas à postuler pour travailler avec MotaWord. Vous pouvez postuler pour devenir un traducteur sur la plateforme MotaWord en cliquant ici. Et notre application mobile est l'une des nombreuses manières par lesquelles nous améliorons votre vie professionnelle. Pour en savoir plus, cliquez ici : L'Application de traduction de MotaWord est arrivée.

Et de la même manière que nos traducteurs apprécient la façon dont nous les aidons à s'améliorer professionnellement, nos échanges permanents permettent aussi d'améliorer MotaWord. Nous consultons nos traducteurs et nos relecteurs pour obtenir leurs commentaires éclairés sur les façons d'améliorer notre plateforme. Regardez une session récente avec Evren Ay, co-fondateur de MotaWord.

SUBSCRIBE TO OUR NEWSLETTER